Retour

Mal aux articulations : symptômes, causes et traitement

Février 2019

Le corps humain comporte environ 400 articulations : celles-ci lui donnent sa mobilité et sa souplesse mais représentent également autant de sources de douleurs potentielles. Les douleurs articulaires, qui surviennent notamment avec l'âge (mais pas uniquement), sont en effet l’un des problèmes de santé les plus répandus. Les articulations, qui relient entre elles les différentes parties du corps, sont en outre des mécanismes complexes, composés de nombreux éléments : cartilage, ligaments, membranes, liquides, tissus… Les causes des douleurs articulaires peuvent donc être multiples.

Les types de douleurs articulaires

Les douleurs articulaires peuvent être regroupées en trois catégories :

Les arthrites : douleurs d’origine inflammatoire qui proviennent d’une inflammation ou d’une infection (c’est souvent le cas lorsque l’articulation est rouge est enflée et que la douleur réveille la nuit)

Les arthroses : douleurs d’origine mécanique, causées par l’usure du cartilage des articulations (c’est souvent le cas lorsqu’un raidissement de l’articulation est constaté au réveil et que la douleur diminue avec l’usage de l’articulation)

Une douleur articulaire peut également être d’origine traumatique et survenir à la suite d’un coup ou d’une chute par exemple.

Symptômes

Les douleurs articulaires peuvent se manifester de plusieurs manières. Elles peuvent survenir sans raison apparente ou au cours d’un mouvement, apparaître progressivement ou de manière soudaine, diminuer ou perdurer au repos, être de courte durée ou durer dans le temps. Elles peuvent également être accompagnées de symptômes variés et plus ou moins handicapants :

  • une raideur de l’articulation, souvent après une période d'inactivité ou au matin
  • un gonflement
  • une rougeur
  • une sensation de chaleur dans l’articulation
  • un manque de souplesse
  • une perte de mobilité

Causes

Les douleurs articulaires peuvent avoir de multiples origines :

Origines traumatiques : lorsque la douleur survient à la suite d’un accident, d’une chute, d’un coup reçu… On peut citer par exemple les entorses, les luxations ou les élongations.

Origines inflammatoires : lorsque la douleur provient d’une zone de l’articulation touchée par une inflammation. On parle d’arthrite lorsque toute l’articulation est concernée, de tendinite lorsque l’inflammation touche les tendons, etc.

Origines mécaniques : lorsque la douleur est due à une malformation ou à l’usure du cartilage avec l'âge notamment, comme dans le cas de l’arthrose. L’arthrose, qui survient la plupart du temps après 50 ans et affecte surtout épaules, coudes, poignets, mains, hanches, genoux et pieds, est d’ailleurs l’une des causes principales des douleurs articulaires.

Origines infectieuses : lorsque la douleur est liée à un virus (par exemple la grippe ou le chikungunya).

Dépôts de cristaux : lorsque la douleur survient à cause d’un dépôt de cristaux d’urate de sodium au niveau de l’articulation, comme c’est le cas pour les crises de goutte.

Dans tous les cas, si la douleur s’accompagne d’un gonflement ou de rougeurs, qu’elle s’intensifie et persiste et surtout qu’elle s’accompagne de fièvre, une consultation médicale s’impose d’urgence.

Traiter et soulager les douleurs articulaires

Lorsque les douleurs articulaires sont mineures, un peu de repos et la prise d’anti-douleurs suffit généralement à les faire passer. En cas de traumatisme léger, l’application d’une source de froid (de la glace), le repos, la surélévation et la compression du membre touché à l’aide d’un bandage est recommandée. Si l’origine des douleurs est l’arthrose ou l’arthrite, en plus du repos de l’articulation, c’est cette fois-ci l’application d’une source de chaleur qui est recommandée (puisqu’en favorisant la circulation sanguine, elle soulage l’articulation). Dans le cas de douleurs articulaires causées par une maladie plus grave, des anti-douleurs seront prescrits par le médecin en plus d’un traitement de la maladie.

En cas d’articulation douloureuse, des exercices de renforcement musculaires adaptés peuvent également êtres prescrits pour éviter toute aggravation de la situation. Les activités pratiquées dans l’eau sont particulièrement recommandées en cas de douleurs articulaires puisque le poids du corps n’est plus alors une charge pour les articulations.

Certaines solutions permettent enfin de réduire et soulager les douleurs musculaires sans médicaments. C’est notamment le cas des appareils de gestion de la douleur OMRON : en associant chaleur antalgique et neurostimulation transcutanée électrique (TENS), ces appareils permettent de diminuer efficacement les douleurs musculaires et articulaires.

HeatTens
139,00 €
  • Associe la chaleur apaisante à la technologie TENS
  • 9 modes de massage
  • Soulagement de la douleur sans médicament

Voir tous les appareils antidouleur


Références :

PasseportSanté. Joint pain: what it means. Retrieved from www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=douleurs-articulations-mal-aux-articulations-oui-mais-comment-