Retour

Le mal au genou : causes, symptômes et traitement

Février 2019

Plus grande articulation du corps, le genou est également la plus complexe : il se compose en effet de trois os (le fémur, le tibia et la rotule), mais également de ménisques, de muscles, de ligaments, de tendons et de bourses synoviales. C’est ce qui explique que les origines du mal au genou puissent être si nombreuses. C’est également ce qui explique qu’il soit une cause de consultation si fréquente : l’articulation est en effet extrêmement sollicitée puisqu’elle assure la jonction entre la cuisse et la jambe, permettant  la flexion de cette dernière, mais également l'absorption des chocs et la répartition du poids du corps sur les deux jambes lors de la marche.

Symptômes

La douleur au genou peut être accompagnée de différents symptômes :

  • des gonflements
  • des rougeurs
  • des raideurs
  • une chaleur ressentie dans le genou
  • des craquements dans le genou
  • un blocage de l’articulation

La douleur au genou peut être mécanique (lorsqu’elle augmente au cours d’un mouvement et disparaît au repos) ou inflammatoire (en particulier lorsqu’elle réveille au cours de la nuit). Elle peut également survenir brutalement à la suite d’un traumatisme ou apparaître progressivement - c’est le cas lorsque la cause en est mécanique ou inflammatoire.

Causes

Les causes potentielles du mal au genou sont multiples. L’origine de la douleur peut ainsi être :

Un traumatisme : il peut s’agit d’une fracture du tibia, du fémur ou de la rotule au niveau de l’articulation, d’une élongation ou rupture des ligaments comme c’est le cas pour l’entorse du genou par exemple, ou encore d’une lésion des ménisques.

Une origine mécanique, soit liée à des affections articulaires comme l’arthrose du genou (qui se caractérise par la détérioration du cartilage de l'articulation du genou), soit extra-articulaires comme les tendinites par exemple.

Une origine inflammatoire : c’est le cas de nombreux types d’arthrite, et notamment celui de la polyarthrite rhumatoïde.

Traiter le mal au genou

Il est important de faire appel à un médecin si la douleur au genou est aiguë et s'accompagne de gonflements ou gêne la marche. Un genou douloureux doit en effet être traité en fonction de l’origine de la douleur, que s’efforcera de déterminer le médecin. La plupart du temps, des anti-inflammatoires seront suffisants. Le médecin peut également prescrire l’application de froid, du repos et une immobilisation du genou. Dans certains cas, par exemple certains cas d’arthrose ou de tendinite, des infiltrations peuvent également être prescrites ainsi que des séances de rééducation. L'intervention chirurgicale ne sera conseillée que si tous les traitements échouent.

En cas de genou douloureux, il est recommandé pour réduire la douleur et l'inflammation d’appliquer de la glace sur la source de la douleur. Il convient également d’immobiliser et de surélever le genou concerné.

Certaines solutions permettent également de réduire et de soulager les douleurs au genou sans médicaments. C’est notamment le cas des appareils de gestion de la douleur OMRON : en associant chaleur antalgique et neurostimulation transcutanée électrique (TENS), ces appareils permettent de diminuer efficacement les douleurs musculaires et articulaires.

HeatTens
139,00 €
  • Associe la chaleur apaisante à la technologie TENS
  • 9 modes de massage
  • Soulagement de la douleur sans médicament

Voir tous les appareils antidouleur

Enfin, quelques précautions peuvent êtres prises afin de limiter le mal au genou dans la vie de tous les jours : il faut tout d’abord éviter le surpoids, qui favorise l’apparition des douleurs aux genoux. Evitez également le port fréquent de talons et privilégiez le port de chaussures adaptées. De manière générale, faites attention à votre posture : la position accroupie est par exemple déconseillée car mauvaise pour les rotules. Il est également important d'éviter la pratique de certains sports représentant un risque pour le genou car le sollicitant trop (course à pied, tennis, rugby, danse ou boxe par exemple). Cependant, conserver une activité physique est primordial : celle-ci permet en effet de renforcer sa musculature autour des genoux. La natation, la gymnastique, le vélo, le yoga et la marche sont par exemple recommandés.


Références :

Bernheim, P. (2015). Painful knee: its causes and treatments. Retrieved from www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Arthrose/Genou-douloureux-ses-causes-et-ses-traitements

Horde, P. Knee pain - Causes, diagnosis and treatment. Retrieved from sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/27867-douleurs-du-genou-causes-diagnostic-et-traitement#q=Le+mal+au+genou&cur=1&url=%2F

Spée, M. (2017). Gonalgie: knee pain, where did it come from? Retrieved from www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Arthrose/Genou-douloureux-ses-causes-et-ses-traitements