Retour

Mal au bas du dos : causes, traitement et prévention

Février 2019

On l’appelle le “mal du siècle”, car si l’on en croit les études, ce ne sont pas moins de 80 % des français qui souffrent ou souffriront du mal de dos au cours de leur vie. L’expression “mal de dos” recouvre de nombreuses réalités - lumbagos, lombalgies, sciatiques, hernies… - qui ont toutes une chose en commun : la douleur se situe au niveau de la colonne vertébrale. On peut classer les maux de dos en trois groupes : lorsqu’il s’agit d’une douleur dans le haut du dos, au niveau des vertèbres cervicales, on parle de cervicalgie. Lorsque cette douleur se situe au milieu du dos, au niveau des vertèbres dorsales, on parle de dorsalgie. Enfin, lorsque la douleur se situe dans le bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires, on parle de lombalgie.

Les symptômes de la lombalgie

La lombalgie, à laquelle nous nous intéresserons plus précisément dans cet article,  est donc une douleur ressentie dans le bas du dos au niveau des vertèbres lombaires. Elle est la plupart du temps causée par un effort brusque ou prolongé ou par une posture maintenue trop longtemps. C’est la douleur du dos la plus courante. Une lombalgie peut se traduire par différents symptômes :

  • Une douleur brutale au bas du dos accompagnée d’une contraction intense et soudaine des muscles  (c’est souvent le cas à la suite d’un faux mouvement ou après avoir porté une lourde charge)
  • Une douleur qui descend le long de l’une ou des deux jambes (cela peut être le signe d’une hernie discale et/ou d’une sciatique)
  • Une douleur inflammatoire au bas du dos qui s’intensifie la nuit (signe possible d’une inflammation ou d’une tumeur)
  • Une douleur de type mécanique, qui apparaît lors de l'usage d'une articulation, le plus souvent en journée

Les causes de la lombalgie

On distingue deux types de lombalgie : la lombalgie commune, qui n’est pas liée à une maladie spécifique et ne représente pas de gravité sur le plan médical, et la lombalgie symptomatique.

La Lombalgie commune se définit par sa durée : elle peut être aiguë si elle est inférieure à 7 jours (par exemple un lumbago), chronique lorsqu’elle dépasse les 3 mois et récurrente lorsqu’il s’agit d'épisodes aigus répétés. Le traitement de la douleur dépend du type de lombalgie. La lombalgie symptomatique est due à une maladie : infection, malformation, tumeur ou fracture… C’est alors le traitement de la maladie qui permettra de soulager le mal au dos.

Dans la plupart des cas, la lombalgie est bénigne : l’origine de la douleur ne peut être déterminée précisément et elle disparaît en quelques semaines. Dans d’autres cas, elle peut être causée par une lésion à un muscle ou un tendon, à une dégénérescence discale due à la vieillesse, à une hernie discale, à un problème gynécologique, à un glissement de vertèbre ou à une maladie comme l’arthrite, l’arthrose ou l’ostéoporose.

Dans d’autres cas encore, la douleur dans le bas du dos peut être causée par une maladie grave (fracture vertébrale, infection, cancer). Dans le cas de douleurs survenues à la suite d’une chute ou d’un coup et qui deviennent constantes, s’intensifient la nuit, se mettent à irradier dans vos jambes ou y causent des engourdissement ou des fourmillements, s’accompagnent de douleurs dans d’autres parties du corps, il vaut mieux consulter un médecin le plus vite possible.

Soigner la lombalgie : traitements et prévention

Traitement des lombalgies

La plupart du temps, une courte période de strict repos au lit (48h maximum) sera prescrite, accompagnée de la prise d’antalgiques voire d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des séances de rééducation et de kinésithérapie peuvent également être préconisées ainsi que le port d’une ceinture de maintien lombaire. Dans le cas de douleurs chroniques, des injections de cortisone près de la zone douloureuse peuvent également être prescrites. Dans certains cas plus graves, on peut aller jusqu'à des infiltrations corticoïdes épidurales ainsi que des séances de manipulations vertébrales. Parfois la chirurgie est nécessaire, notamment en cas de sciatique résistant aux autres traitements médicaux.

En cas de mal au bas du dos, certaines positions permettent de soulager la douleur : vous pouvez vous coucher sur le côté avec les genoux repliés, un oreiller sous la tête, un autre entre les genoux. Vous pouvez également vous coucher sur le dos, sans oreiller sous la tête mais avec un oreiller dans le creux des reins. De même, la chaleur ayant un effet bénéfique sur la douleur, vous pouvez appliquer une bouillotte au bas de votre dos.

Certaines solutions permettent également de réduire et soulager les lombalgies sans médicaments. C’est notamment le cas des appareils de gestion de la douleur OMRON : en associant chaleur antalgique et neurostimulation transcutanée électrique (TENS), ces appareils permettent de diminuer efficacement les douleurs musculaires et articulaires.

HeatTens
Chaleur apaisante + TENS
139,00 €
  • Associe la chaleur apaisante à la technologie TENS
  • 9 modes de massage
  • Soulagement de la douleur sans médicament

Voir tous les appareils antidouleur

Prévention du mal au bas du dos

Lorsque le mal de dos est bénin, de simples mesures permettent de prévenir et de soulager les lombalgies.

Une bonne hygiène de vie est la première étape dans la prévention des lombalgies : éviter le surpoids, dormir à plat sur un matelas ferme, ne pas porter de talons trop hauts ni trop bas, faire régulièrement de l’exercice (après s'être échauffé) et privilégier les sports permettant de muscler le dos et l’abdomen. Certains sports sont particulièrement conseillés comme la natation (en évitant la brasse).

De même, il est important d’adopter les bonnes postures dans la vie de tous les jours afin de prévenir les douleurs au bas du dos : lorsque vous devez soulever un objet lourd, pliez les genoux et gardez le dos droit. Au travail, veillez à garder le dos bien droit lorsque vous êtes assis et pensez à bouger régulièrement.


Références :

Corinou, M. (2013). Back pain: where does it come from? Retrieved from www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=mal-de-dos

Balagué, F. & Genevay, S. (2013). My back hurts / I have sciatica. Retrieved from www.planetesante.ch/Symptomes/J-ai-mal-au-dos-j-ai-une-sciatique

Catalan-Massé, S. (2018). Back pain: what self-medication to relieve it? Retrieved from www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1006/dossier/sa_2570_chacun_traitement.htm