Retour

Hypertension pendant la grossesse

Février 2019

Pourquoi l'hypertension peut-elle être problématique pendant la grossesse ?

Environ 5 % des femmes souffrent d'hypertension au cours de leur grossesse. Cette condition peut se développer avant, pendant ou après la grossesse.
L'hypertension chronique est une hypertension qui se produit avant la grossesse ou au cours des vingt premières semaines de grossesse. L'hypertension gestationnelle survient au bout de vingt semaines environ.

Aucune de ces deux affections n'est nécessairement source d'inquiétude, mais votre médecin devra surveiller votre situation avec une attention particulière. L'hypertension artérielle pendant la grossesse peut être problématique pour deux raisons principales :

  • Elle peut réduire l'alimentation en sang du placenta et réduire ainsi l'oxygène et les éléments nutritifs reçus par votre bébé. Ceci peut être à l'origine d'une réduction de son taux de croissance et/ou par une naissance prématurée.
  • Ceci peut augmenter le risque de décollement placentaire, une condition dans laquelle le placenta se détache de la paroi de l'utérus et provoque une hémorragie.

Et il y a aussi la prééclampsie. Qu'est-ce que c'est ?
La prééclampsie affecte environ 5 % - 8 % des grossesses. Elle a tendance à apparaître après la 20e semaine de grossesse et est caractérisée par une combinaison d'hypertension artérielle et, dans la plupart des cas, un taux élevé de protéines dans les urines. Les femmes souffrant d'hypertension artérielle à long terme sont 7 à 8 fois plus susceptibles d'en être affectées.
Les symptômes visibles de la prééclampsie incluent des maux de tête, des problèmes de vision, des douleurs abdominales, des nausées ou des vomissements et des essoufflements. Ses causes précises restent obscures, mais il semblerait que ce soit le résultat d'un placenta anormalement implanté. La prééclampsie est également bien plus courante lors des premières grossesses. Si elle n'est pas traitée, elle peut se transformer en éclampsie, qui se caractérise par des crises potentiellement dangereuses.

Je souffre d'hypertension. Est-ce compatible avec une grossesse ?

Il est important de parler à votre médecin si vous souffrez d'hypertension et que vous avez l'intention de fonder une famille. Il y a de fortes probabilités pour que cela ne pose problème ni pour vous ni pour votre bébé, mais il est toujours important d'avoir conscience des facteurs de risque impliqués. Avec de l'hypertension artérielle chronique, votre risque de prééclampsie est accru de 25 % environ, et le risque d'accouchement par césarienne est également supérieur.

Une autre complication potentielle est la contre-indication de certains médicaments de régulation de la pression artérielle, tels que les inhibiteurs de l'ECA, pendant la grossesse. Mais votre médecin vous prescrira les doses les plus sûres des médicaments les plus adaptés, et il est important que vous suiviez ses instructions et maîtrisiez votre hypertension artérielle.

Comment est-ce que je peux faire baisser ma pression artérielle pendant ma grossesse ?

Outre la prise de médicaments, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour maintenir votre pression artérielle à un niveau sain. Vous pouvez :

  • Perdre du poids. Perdre ne serait-ce que cinq kilos peut fortement réduire votre risque d'hypertension.
  • Faire de l’exercice physique chaque jour. Idéalement, faites un exercice aérobique qui accélère votre rythme cardiaque, tel que la marche rapide, la course à pied, le vélo ou la natation. Mais en fin de compte, tout type d'exercice physique est bénéfique !
  • Améliorer vos habitudes alimentaires. Prêtez attention aux symboles nutritionnels présents sur les emballages alimentaires. Mangez moins de sel, moins de sucre et moins de graisses saturées, et n'ayez pas peur des fruits et légumes. Mangez plus de poissons gras, tels que les sardines et le maquereau, et augmentez votre prise de calcium et de potassium avec des aliments tels que les fruits à coque et le lait écrémé.
  • Évitez les situations stressantes, dans la mesure du possible, par exemple en réduisant votre charge de travail au bureau.
  • Surveillez votre pression artérielle. Les contrôles de tension sont un élément essentiel des soins prénatals, mais vous pouvez également surveiller votre pression artérielle entre deux consultations médicales. Une grande variété de tensiomètres abordables sont proposés sur le marché.

Tensiomètres recommandés

EVOLV
Compatible Alexa
Fabriqué au Japon
169,00 €
  • Conception tout en un
  • Connecté
  • Brassard Intelli Wrap (22-42 cm)

Voir tous les tensiomètres


  • Références :

Bupa (2018). High blood pressure. Retrieved from www.bupa.co.uk/health-information/heart-blood-circulation/high-blood-pressure-hypertension

Mayo Clinic (2018). High blood pressure and pregnancy: Know the facts. Retrieved from www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/in-depth/pregnancy/art-20046098

American Pregnancy Association (2017). Preeclampsia: Symptoms, risks, treatment and prevention. Retrieved from americanpregnancy.org/pregnancy-complications/preeclampsia/